La ferme à Colette

La ferme à Colette par Philippe Berthé

Présentation détaillée du projet

Voilà le projet tel que je le vois au plus simple mais il doit être co-construit collectivement et peut aussi être remplacé par un autre plus pertinent.

Aujourd'hui, une ferme ouverte sur l'extérieur

Depuis trois ans, la ferme à Colette fonctionne toute l'année grâce à trois activités principales :

  • L'hébergement de groupes
  • Une production en permaculture, serres, petit élevage...
  • La cuisine/restauration avec produits du jardin et la transformation de produits locaux (très abondants et de qualité ici).

L'accueil de toutes sortes de groupes, en gestion libre ou en pension est pratiquée en tant que particulier offrant à la location un meublé de tourisme (activité possible dans la limite de 120 jours de location par an et max 30 000 € de chiffre d'affaire). Je travaille avec une petite équipe de salariés occasionnels.

Cette activité marche très bien et ne demande qu'à se développer. Elle correspond aux actuels besoins de la société de ré-organisation sociale, de retour aux fondamentaux naturels et d'évasion du monde complexe qui nous est offert.

Pour pérenniser et transformer cette activité, on peut imaginer la mise en place d'une SCI partageant ses parts sociales et sa gouvernance avec les habitants. D'autres « investisseurs », soutiens du projet (particuliers, collectivités, associations, collectifs...) pourraient également intégrer la SCI.

 

Les lieux : état actuel et potentialités

La propriété a la particularité d'être construite en terre selon le procédé de construction locale, le « massé ».

Aujourd'hui, sont mutualisés :

  • les 5000 m2 d'extérieurs, cour, jardins, serres, parcs à petits animaux
  • la salle à Colette, belle salle de « travail », 80 m2 de plateau
  • Les ateliers et les locaux qui servent à l'activité économique

Il y a plus de 100 m2 de toitures exposées au sud qui peuvent recevoir du photovoltaïque et solaire thermique.

Il y a deux puits sur la propriété qui peuvent être équipés et filtrés pour distribuer l'eau dans toute la propriété. L'un d'eux sert déjà pour toutes les consommations extérieures.

 

Vers un habitat groupé ?

Je souhaite aujourd'hui profiter de la dynamique engagée seul en imaginant une oasis colibris, « La ferme à Colette ». Elle serait constituée d'un habitat pour 3 familles (ou autre composition...), poursuivrait l'accueil collectif (pour recevoir d'autres collectifs, artistiques, bien-être, alternatifs, formations, stages, culinaire, permaculture, éducation à l'environnement, rencontres, vacances, autres...) et mènerait une action culturelle rurale.

Les contours de ce projet sont à imaginer avec les personnes intéressées bien entendu. Mais le lieu possède de grandes et nombreuses dépendances en bon état qui peuvent être transformées en habitats selon les envies.

 

Dans la lignée de Roule ta bosse !

La Ferme à Colette pourrait s'inscrire dans la lignée de l'association Roule ta boss !, créée en 2007 et proposant stages, formations, chantiers participatifs, chantiers d'insertion mais aussi spectacles, concerts, randonnées siestes, festival de chant polyphonique, fête de la terre, fête de la cuisine sauvage, reconstitutions historiques, plantation d’arbres (8 000), vannerie (oseraie de 300 osiers), accueil scolaire, ateliers RécréaTerre (éducation à l'environnement)... Cette association que j'avais fondée, anciennement située en bordure du Perche, pourrait mettre à disposition de la Ferme à Colette son savoir-faire.

 

Les liens

lafermeacolette.fr

rouletabosse.net

facebook/rouletabosse

salle-colette-magny

 

La ferme à Colette

5 route du hameau Cirou

50290 Muneville sur mer

 

Philippe Berthé

06 12 82 65 94

Ressources humaines

Je recherche Un collectif pour faire avancer le projet habitat groupé
Profiter de la dynamique engagée et poursuivre le projet oasis colibris « La ferme à Colette », en créant un habitat pour 3 familles (ou autre composition...), poursuivre l'accueil collectif (pour recevoir d'autres collectifs, artistiques, bien-être, alternatifs, formations, stages, culinaire, permaculture, éducation à l'environnement, rencontres, vacances, autres...) et mener une action culturelle rurale.

J'aime
Je partage

Philippe Berthé

Ayant fait mille métiers, je suis maintenant à la retraite et cherche des partenaires pour une "reprise" des projets

Localisation