La ferme du Castagnon par Alex

Présentation détaillée du projet

Son objectif est de nourrir sainement à une échelle locale les habitants du département, tout en respectant la nature et en favorisant la biodiversité. 

Projet en  3 phases d’actions

1ere phase

Le principal de cette production se trouve sur une surface de moins de 2 hectares avec un maraîchage permaculturel (6000 m²), des légumes et autres produits de la Ferme, des choix de cultures qui protègent le sol et favorisent la biodiversité. 

Nous commençons donc notre première saison de maraîchage sur petites surfaces (environ 6000m²). Les premières serres d’occasion sont déjà installées, les premiers plants sont plantés et les semis sont en cours. Pour ce faire, nous avons mis en place des serres, une clôture et nous allons préparer les sols par différentes techniques de Maraîchage Sol Vivant (bâchage organique et plastique, compost, engrais verts...). Le paillage favorisera l’implantation d’un écosystème complexe de bactéries, microbes, vers de terre, mycélium et champignons, micro et macrofaune. Une fois le paillage décomposé et réamendé, le système implanté sera suffisamment mature pour pourvoir à la matière organique nécessaire à sa bonne santé.

Installation en maraîchage biologique sur petite surface, selon les principes fondamentaux de la permaculture et de l’agriculture paysanne. Cultures étagées, associées. Les fruits et légumes côtoient les arbres et les fleurs . Très denses, très riches et très productifs où chaque être vivant a sa place. Petit à petit l’ensemble du système évoluera vers une forêt-jardin productive avec une grande complexité d’interactions bénéfiques entre espèces. Une telle diversité attirera toutes sortes d’insectes, micro et macrofaune, rongeurs et prédateurs : nous aurons alors créé un écosystème.

2ème phase

Notre regard sur le monde agricole est en train d'évoluer, en 2020 la ferme sera un lieu de production maraîchère et une future zone agricole protégée, comprenant des vergers-maraîchers en agroforesterie. Nous aurons besoin d’un atelier de travail pour transformer les fruits sous toutes ses formes (cultivés dans la forêt comestible) en sirop, gelée, confiture, jus, fruits séchés ou encore cuir de fruits. Nous nous investissons au maximum dans cette aventure. Nous interagissons pour que l’agriculture et les modes de production de nourriture redeviennent populaires. C’est aussi pour cela que nous voulons écouler la production en vente directe : pour diminuer le fossé entre le consommateur et le producteur. Nous sommes acteurs du monde agricole et nous œuvrons (parmi beaucoup d’autres) pour que notre avenir à tous soit sain. En nous soutenant, vous encouragez l’émergence d’entreprises novatrices accès sur l’humain, l’écologie, la solidarité et la gastronomie.

Projet avec l’idée de mettre en place un nouveau modèle agricole autour de l’écologie et de l’humain. Nous avons pu déjà mettre en place une bonne partie des infrastructures, grâce à nos économies et de l'aide de nos proches. Mettre en place notre réseau de consommateurs pour se faire connaître. 

3ème phase

Avant de démarrer la prochaine saison, il nous reste du pain sur la planche ! Voici comment nous comptons organiser notre micro-ferme:

Au niveau des cultures, il s'agira de planches permanentes avec apport de matières organiques important et un non travail du sol qui favorisera la vie du sol et donc la pousse des légumes. Des engrais verts d'hiver et d'été seront apportés entre les cultures, toujours dans le souci d'aérer le sol et d'augmenter sa fertilité. Des associations de légumes seront réalisées sur les planches, afin d'optimiser la production et de limiter les maladies. Deux serres, ainsi qu'une serre à semis, d'un total de 100 m² nous permettront de faire nos propres plants et d'augmenter les rendements de nos cultures. Nous avons prévu de construire deux marres sur 2 parcelles distinctes. Elles nous permettront d'avoir un réservoir d'eau, et d'attirer les auxiliaires telles que les libellules. Une phytoépuration sera mise en place, et servira d'appui pédagogique lors de nos visites de ferme.

Alex BARBON

L’équipe s'étoffe au fur et à mesure :
Armand et Thérèse, propriétaire.
L'ami Julien, pour le montage des serres.
Anne, collaboratrice en permaculture.
Isabelle et ses chevaux.
Lulu, ancien berger.
Yohan, mécanicien agricole et naturaliste.
Sylvie, Emma et Luciano de “La croisée des ruelles” .
Anthony, agriculteur et viticulteur en biodynamie.
Bruno, sourcier-radiesthésiste

Localisation

Recherche de financement

Recherche de financement
Attention le lien sera bientôt actif !
Objectif 
7 800 €
0 %