La rêverie du Loupier par Manou

Présentation détaillée du projet

Une belle maison de 230m2, environ 140m2 de dépendance plus ou moins aménageables, 3,5 ha de terrain, 60 jeunes fruitiers, le tout à 1h15 de Paris, de la place pour 3 grandes yourtes. 

Aux origines : Ce projet est né d'une suite d'intuitions qui ne prennent tout leur sens qu'après quelques années... Après avoir grandi à la campagne, j'ai habité 20 ans à Paris. Sur la fin, mon envie de nature a repris sévèrement le dessus et je réfléchissais à comment quitter la ville. Pour trouver où aller et imaginer quelle vie je voulais vivre, je suis allé faire du wwoofing. Après une très belle rencontre avec une famille de maraîchers, j'ai ainsi découvert une ferme en ruine, brûlée mais dans un endroit magique. Je l'ai achetée, sans savoir ce que j'en ferai. J'ai planté ma tente et j'ai reconstruit. Au fil du temps, en apprenant le travail et en observant la terre et le lieu, il est devenu évident que ce lieu prendrait tout son sens en étant partagé, en y habitant à plusieurs. J'ai commencé par m'investir localement et cette idée a mûri pendant 2 ans avant que je ne passe à l'action maintenant en cherchant des habitants-partenaires.

Les étapes :

- de maintenant à plus tard : vous rencontrer vous qui êtes intéressés par le projet, faire connaissance (voir ci-dessous mes critères).
- ensuite : faire un essai sans engagement économique sur 1 an, sous une forme à inventer, pour se découvrir au quotidien et mettre en place des modes de gouvernance.
- créer une entité juridique type association sans doute pour commencer et formaliser légalement l'utilisation du lieu par chaque habitant.

Les options imaginées :

- installer 3 habitations légères autour de la maison (type yourte, tiny house ou autre).
- utiliser la maison comme partie commune et la louer pour des stages de yoga et autres activités de ce type.
- exploiter le terrain en permaculture.

Travaux : il reste quelques travaux de finition de la maison et du nettoyage du terrain.

J'ai un accord de principe de la communauté de commune pour 70/80m2 d'habitat léger en plus, il faudrait négocier pour pouvoir en mettre un peu plus. J'ai un très bon contact avec la mairie.

Le modèle économique reste aussi à définir., le lieu ayant une valeur pécunière importante, mais je suis ouvert à trouver des solutions innovantes à ce sujet. Sans oublier que la location de la maison pour les stages peut apporter une base économique non négligeable. De plus, la proximité de la région parisienne (Gare de Lyon à 1h15) ouvre de nombreuses possibilités.

Mon envie est aussi que ce lieu soit ouvert au monde, que ce soit par des concerts ou des soirées débat. Si vous aimez chanter, danser, rire, jouer à la belote, soyez les bienvenus !!!

Manou Jakubowicz

La quarantaine, très investit dans le chemin intérieur, envie de passer à l'action par la transformation de mon lieu de vie en oasis. Je suis aussi actif au niveau de mon village pour y créer un café/concert-épicerie associatifs.

Localisation

Recherche de ressources humaines

Je recherche des habitants-partenaires
Je recherche des habitants-partenaires pour développer le lieu où j'habite en oasis. Le but est d'en faire un lieu de vie commun, un lieu où nous sommes heureux de sentir le soleil et la pluie, un lieu pour rire ensemble et se soutenir; un lieu de développement personnel par l'organisation de stages de type thérapie -yoga - méditation - chamanisme et un lieu de production alimentaire par une forêt comestible.

Je connais bien mes qualités et mes défauts, mes fonctionnements et dysfonctionnements émotionnels et psychologiques, après un parcours personnel très poussé. Je souhaite donc partager le lieu avec des personnes soit ayant effectué une recherche approfondie sur leur fonctionnements psychologique (que ce soit par la thérapie, la méditation...), soit des personnes bien dans leur peau et plutôt équilibrées. Je pars du principe qu'une excellente connaissance de soi est essentielle pour permettre une vie en commun harmonieuse et dépasser les conflits avec intelligence et sagesse. Un système de gouvernance intelligent est là pour renforcer la fluidité des échanges, mais il ne peut pas compenser toutes les fragilités personnelles.
Le modèle économique reste aussi à définir, le lieu ayant une valeur pécuniaire importante, mais je suis ouvert à trouver des solutions innovantes à ce sujet. Sans oublier que la location de la maison pour les stages peut apporter une base économique non négligeable.

Les 3,3 ha n'attendent qu'une équipe de maraîchers pour produire plein de beaux légumes !!!

Au plaisir de vous rencontrer pour en discuter !!!!